Chaser Day 2020: Résultats, photos et vidéos du grand concours du Centre-Est

06/09/2020 - Ventes & Shows
Seul concours d'élevage cette année dans le Centre-Est, le Chaser Day de Paray Le Monial a été une grande réussite. Nous retiendrons la victoire d'un Racinger chez les yearlings, d'un Kitkou chez les 2 ans, et surtout le triomphe des alsaciens Guillaume Thomesse et Francis Matzinger chez les foals ! Tout ce qu'il faut retenir, c'est par ici ! 

Le Chaser Day 2020 a fait l'unanimité !

 

 Une fois que l'évènement est passé et a été une réussite, il est plus facile d'avouer les craintes. Avant le coup, le Chaser Day, qui a été repoussé de sa date initiale en juin, arrivait au milieu d'une période troublée, où il était difficile de croire que les acheteurs allaient venir. Mais que nenni ! Certes, ce concours est un moyen de présenter aux le résultat de son travail, mais il faut aussi du commerce. Et il y en a eu ! Impossible évidemment de vous donner des chiffres précis, mais l'on peut déjà affirmer que beaucoup d'acheteurs français et même étrangers ont trouvé leur bonheur à Paray le Monial en ce 5 septembre. Rien que pour ça, il convient de féliciter Jean-Charles Pallot, président de Saone et Loire Galop, et toute son équipe, pour avoir tenu le pari de ne pas annuler ce grand évènement, qui avec les absences, avait réuni environ 150 chevaux, dans une ambiance des grands jours. Tout le monde était content de se retrouver, de partager ces moments que nous avions quelque peu oubliés. En effet, les courses, c'est surtout l'occasion de se retrouver entre amis et de rêver, que ce soit à l'hippodrome ou aux concours...

 

VOIR LE CLASSEMENT COMPLET, LES VIDEOS ET PHOTOS DES CHEVAUX

 

La journée commençait avec les yearlings, où le match final pour le titre de champion nous a livré une belle lutte entre Jolie Baie et Jeriko Bouloise. La première, fille de Gris de Gris pur-sang, était amenée par Florent Lanier, un éleveur nivernais qui a fait très fort avec plusieurs éléments classés dans le haut du tableau. Avec Jolie Baie, il nous amenait une cousine du bon cheval d'Auteuil Katana One, qui a surclassé son monde chez les pur-sangs, avant de tomber sur un os : Jeriko Bouloise. Ce fils de Racinger élevé par Olivier Ninck dans l'Allier a été présenté par Géraldine Cillo, habituée ces dernières années à briller au Chaser Day. Ici, le yearling, issu d'une famille plutôt modeste mais qui a sorti de robustes chevaux de courses, a mis tout le monde d'accord sur le ring par sa ligne et son déplacement. Il n'en fallait pas plus pour que cet AQPS, gris comme son grand père maternel Smadoun, soit sacré champion des yearlings à l'unanimité. 

 

Olivier Ninck, l'éleveur de Jeriko Bouloise, le champion des yearlings

 

Chez les 2 ans, un poulain en particulier a fait parler de lui. Fils de Kitkou, à l'honneur aujourd'hui via les récompenses promises aux éleveurs de ses premiers gagnants, Uranus d'Artaix a arraché quelques larmes à la famille Durand qui le présentait. Jean-Paul Durand, maréchal de métier, est installé près de Cluny avec 2-3 poulinières, ce qui ne l'a pas empêché de sortir des très bons coursiers, à commencer par Sybellius d'Artaix, gagnant de listed à Auteuil et placé de la Haye Jousselin. Uranus d'Artaix n'est autre que son neveu, 2e produit de l'inédite Paquita d'Artaix, fille de l'obscur Pasternak. Elle a donné ici un superbe mâle bai cerise, qui a impressionné tant par son modèle que par son déplacement. Cela n'avait pas échappé à Joffret Huet, accompagné par Lynne et Angus Mclennan, qui ont acheté le poulain avant le verdict, direction les boxes d'Adrien Lacombe ! En finale, le pur-sang Uranus d'Artaix a battu I Am The Tiger, un grand costaud par Tiger Groom présenté par Sandrine et Stéphane Eveno. En plus d'être beau, il se revendiquait d'une belle naissance, étant le propre frère de Groom Boy, placé de listed à Pau cet hiver. Mais comme vous le savez, c'est un concours de modèles et allures, et le pedigree, s'il est important pour le commerce, n'a plus sa place une fois entré sur le ring. 

 

La famille Durand avec Uranus d'Artaix, le champion des 2 ans

 

Après un bon burger charolais et un petit coup à boire, arrivait le concours des foals, toujours très attendu, qui clôt à chaque fois la journée avec un suspens quasi-insoutenable ! Cette section était cette année riche de plus de 100 inscriptions, et il faut souligner, outre le résultat final, la qualité de la présentation que nous avons vue ! La finale se disputait cette fois entre un mâle et une femelle. Honneur aux dames, avec la championne AQPS Komedy des Villerets, élevée dans le charolais par Frédéric Descharmes, accompagné de son jeune fils Hugo sur le ring. Cet éleveur au petit effectif s'était fait plaisir l'an dernier, en mettant sa bonne jument Qui l'Eut Cru à la saillie de Kapgarde. Cela lui a donné Komedy des Villerets, une somptueuse femelle destinée à revenir un jour à l'élevage. Cette soeur de Alzarodesvillerets, AQPS qui a gagné maintes fois en plat contre les purs, s'est distinguée par sa locomotion, et est arrivée jusqu'à la grande finale. Entre temps, et grâce à l'aide des généreux sponsors, Frédéric a gagné une saillie de Bande, puis celle de Roman Candle, offerte par le fidèle Pascal Noue du Haras de la Hêtraie au dauphin du championnat suprême. La lutte a été vive avec le 126, le cousin de Coo Star Sivola par Tunis, qui a été très bien amené par l'équipe du Haras de Palinges de Jean-Marie Callier. Ce puissant poulain a quasiment fait dead-heat avec la pouliche par Kapgarde, et il a fallu trancher grâce à l'aide d'un juge additionnel, Philippe Fournier. 

Voir le passage du mâle pur-sang de It's Gino et Kilfenora, sacré champion suprême des foals 

 

Komedy des Villerets, la championne AQPS, s'est faite coiffée au poteau en finale par un mâle de It's Gino et Kilfenora. C'est d'ailleurs pour la 2e année consécutive qu'un produit de It's Gino triomphe chez les foals ! Elevé en Alsace, à coup de Gewurzstraminer comme on a pu le dire en plaisantant, ce poulain aussi impressionnant qu'électrique était amené par Guillaume Thomesse et Francis Matzinger, éleveur et entraîneur, qui se sont associés sur la jument Kilfenora. Guillaume nous explique après le sacre: " Cette jument était douée mais fragile. Entraînée par Claude Dondi, elle n'a couru que 2 fois, pour une 2e place et une victoire. J'étais associé dessus en course, et j'ai racheté les parts à la fin de sa carrière. C'est la première fois que je présente au Chaser Day, et je suis ravi de gagner. La jument a un très beau yearling de Kap Rock, que j'ai hésité à emmener également. Je suis ravi...". Maintenant, Guillaume est associé avec Francis Matzinger, et a gagné par la même occasion une saillie gratuite de Pastorius, un étalon d'avenir stationné à la Hêtraie. A l'image du champion des 2 ans, le foal de It's Gino a été acheté avant sa présentation par un talentueux entraîneur, David Cottin, qui doit voir comme une cerise sur le gâteau ce sacre. 

 

 

 

Francis Matzinger à la tête du champion suprême des foals, un mâle de It's Gino et Kilfenora, tenue par Guillaume Thomesse

 

 Au point de vue de l'ambiance, ce concours était une grande réussite, car il célèbre avant tout l'amitié entre chaque acteur des chevaux, qui ont toujours plaisir à allier travail et convivialité dans une journée comme celle-ci. Il est trop tôt pour tirer des leçons plus concrètes de l'évènement, mais à voir le sourire des participants, on peut déjà le célébrer comme une réussite ! Il ne nous reste qu'à vous souhaiter une bonne route au retour, et à vous donner rendez-vous l'année prochaine. Il convient aussi, entre nos noms et en celui des organisateurs assurément, de remercier les fidèles partenaires du concours, et nous n'en citerons pas pour ne pas en oublier. Le jury a également été au top, très sérieux et impliqué ! En cette période troublée, il fallait du cran pour s'atteler à la tâche, et cela a été fait avec brio. On se voit l'année prochaine, et promis nous serons là, car comme tout le monde, nous aimons le Chaser Day ! 

 

 

GALERIE PHOTO

 

Benoit Gicquel

 

Frédéric Descharmes à la tête de Komedy Des Villerets, championne des AQPS

 

Nicolas de Lageneste

 

Augustin de Boisbrunet 

 

Joffret Huet entouré par Lynne et Angus McLennan. Ils ont acheté le champion des 2 ans, Uranus d'Artaix

 

Jean Charles Pallot, future star de la télé locale, et big boss du Chaser Day

 

Rendez-vous en 2021 !

 


On en parle dans l'article

Voir aussi...