EXCLUSIF: A la rencontre de David Cottin et ses 3 mousquetaires du Grand Steeple

12/05/2021 - Actualités
A 31 ans, David Cottin s'apprête à seller 3 partants dans le Grand Steeple Chase de Paris : Le Berry, Ajas, et Général En Chef. Le jeune entraîneur tête de liste vous ouvre ses portes à une semaine et demie de la grande course, dans l'intimité de ses 3 champions, qui effectuaient ce mardi matin un travail sur le plat. VOIR LE REPORTAGE EXCLUSIF ! 

 

Tout le monde se rappelle du Grand Steeple Chase de Paris 2014, lorsque Shannon Rock a été coiffé sur le poteau par Storm Of Saintly. Ce jour-là, son jockey David Cottin était plus que jamais proche d'un premier sacre dans la grande épreuve, lui qui a quasiment tout gagné à Auteuil avec les Long Run, Rubi Ball, Tidara Angel ou encore Gémix. Mais David Cottin n'est pas du genre à regarder derrière, et aujourd'hui, à 31 ans, alors qu'il ne s'est installé entraîneur qu'en 2017, le fils de Philippe s'apprête à seller 3 partants dans l'épreuve reine d'Auteuil. Plus que quiconque, David Cottin sait ce qu'est la préparation d'un Grand Steeple, pour l'avoir vécu en selle. Aujourd'hui descendu de cheval, il pourrait bien accrocher pour la première fois le Grand Steeple à sa vitrine des trophées déjà bien remplie, et a les armes pour le faire avec 3 cartouches : Le Berry, Ajas, et Général en Chef. 

 

David Cottin en marche avec 3 partants vers le Grand Steeple 2021

 

Après un hiver difficile, marqué par l'épidémie de rhinopneumonie qu'ont subi ses pensionnaires à Pau, la réouverture d'Auteuil a sonné le grand retour des Cottin sur le devant de la scène. A l'instant T, David est 2e au classement des entraîneurs d'obstacle, entre François Nicolle et Guillaume Macaire et Hector de Lageneste. Cette formidable réussite s'articule bien sûr autour d'une équipe soudée, avec des pilotes de talent comme Kévin Nabet, présent tous les matins, ou encore Maxime Lefebvre, fidèle cavalier de Le Berry. Les 3 partants du Grand Steeple de David Cottin sont évidemment les pièces maîtresses de ce printemps canon. Rien qu'à lui, depuis le début de l'année, Ajas a dépassé les 230 000 € de gains. Il n'y a tout simplement pas de hasard. David Cottin et son équipe travaillent d'arrache-pied pour gagner des courses, et ont la chance d'être tombés sur 3 phénomènes, tous aussi différents les uns que les autres. 

 

Le Berry lors de son travail sur le plat 

 

Il y a d'abord Le Berry, qui est avant le coup la meilleure chance de l'escadron Cottin. Ce champion ramène David à certaines de ses plus belles victoires sur la Butte Mortemart, puisqu'il est un fils de Gémix. " Il galope comme son père" dit David en souriant...Ovni élevé au Haras de Maulepaire par Louis Le Métayer et la Comtesse Edouard Decazes, Le Berry n'a connu qu'une seule fois la défaite en 10 sorties, et est invaincu en steeple. Etincelant face aux 4 ans, une génération qu'il a survolée, le gris presque blanc, qui porte la casaque de Francis Teboul comme son père, vient de montrer toute l'étendue de sa classe dans le prix Ingré. Pour sa découverte de la ligne extérieure des steeples-chases, il a réussi à battre Feu Follet, malgré une faute à la double barrière, qui aurait coûté la course à un cheval ordinaire. Le Berry ne l'est évidemment pas. Arrivant au sommet de sa forme, il est devenu plus calme avec les années, et a tout pour dominer la meute le 23 mai. 

 

Ajas, en toque rose, avec son sparring-partner 

 

Si l'éclair gris qu'est Le Berry ne passe pas inaperçu dans un lot, Ajas se fond dans la masse, tant il est calme et concentré dans sa routine. Ce cheval au grand coeur, avec qui David avait gagné 2 courses en selle à 3 ans devant les meilleurs hurdlers, a connu un passage à vide, et s'est ressourcé en Norvège, où il a gagné la Grande Course de Haies ! C'est un parcours atypique pour ce fils de No Risk At All élevé par Ulf Sjoberg, dont il porte les couleurs. Ajas a peu à peu remontré le bout de son nez, avant d'éclore au grand jour durant l'hiver. Impressionnant dans le Grand Steeple de Pau, il a continué sur sa lancée à Auteuil, en enlevant les prix Troytown et Murat, au nez et à la barbe de Docteur de Ballon. Bien plus qu'un outsider, Ajas s'est imposé comme un vrai prétendant au sacre. Il a fait la une pour une autre raison : il sera monté par Rachael Blackmore ! La crack jockey irlandaise, qui a tout renversé à Cheltenham, a été choisie par tout l'entourage pour se mettre en selle sur ce guerrier qui ne lâche rien jusqu'au poteau. Voilà de quoi écrire une belle page de l'histoire de la Butte Mortemart ! 

 

General En Chef déploie sa grande action 

 

Et il y a enfin l'invité surprise... ou presque ! A 5 ans, l'AQPS Général En Chef a aussi gagné son ticket pour le jour J en dominant le prix William Head dans un style impressionnant. Cheval au potentiel énorme, mais qu'il faut savoir gérer, il semble former un couple détonnant avec Félix de Giles, qui lui sera associé dans le Grand Steeple. Il y a une énergie débordante à canaliser chez ce cheval, qui a une carte à jouer en restant sage et appliqué. Monstre physique à l'action de 3 kilomètres, le fils de Martaline et de la bonne Sortie de Secours sera aussi le premier partant du Haras de Saint Voir dans le Grand Steeple sous les couleurs blanches et rouges bien connues de Nicolas de Lageneste ! Général en Chef a tout d'un cheval de Grand Steeple, à lui de le montrer en piste. 

Comme vous l'aurez compris, David Cottin amène un trio détonnant, et ses 3 chevaux ont leur chance pour la gagne. Il y a du stress bien sûr chez le jeune homme, car même si on a connu la pression du haut niveau, il est toujours difficile d'y échapper à l'approche du grand rendez-vous... Il est même encore plus grand quand on passe de jockey à entraîneur selon David ! Après leur travail sur le plat de ce mardi matin, les 3 mousquetaires de David Cottin sont dans les starting-blocks pour offrir un premier sacre à leur mentor... Rendez-vous le 23 mai pour le dénouement ! 

 

Ajas 

Le Berry 

Général en Chef 

 

 

 


Voir aussi...

David Cottin de retour au sommet : " André Fabre m'a appelé pour une recommandation... "

" Il m'a dit qu'il n'avait pas de conseil à me donner, mais simplement qu'il était lui-même déjà passé par là et qu'il évitait d'appuyer sur le bouton partant..." David Cottin parle ainsi du coup de fil reçu de la part du mystique André Fabre alors qu'il traversait une épidémie de rhino cet hiver. Quelques semaines plus tard, la jeune star de l'obstacle vient de réussir le 1e coup de 6 victoires dans la même journée, le dimanche de Pâques, dont 4 à Auteuil.

2e étape du Trophée National du Cross : la Tequila, le Picador et les conquistadors, réunis à Mont-de-Marsan

Remporté l'an dernier par Tequila Sun, prête à défendre son titre, le Prix Raymond de de Bouglon servira de nouveau de support à la 2e étape du Trophée National du Cross - Haras du Lion, disputée ce lundi 1er mars sur l'hippodrome de Mont-de-Marsan. Mais la jument du "Picador" Marc Nicolau aura fort à faire face à 11 autres compétiteurs aux dents longues, que nous vous proposons de découvrir ci-dessous.