Plan de monte 2021 : cap à l'ouest pour les juments de l'Élevage Lescribaa

30/03/2021 - Focus Elevage
Éleveur depuis plus de 30 ans sur la commune de Baliracq-Maumusson, dans les Pyrénées-Atlantiques, et indéboulonnable cheville ouvrière de l’ECSSO (Syndicat des Éleveurs de Chevaux de Sang du Sud-Ouest), Louis Lafitte vous présente les prétendants des poulinières de l’Élevage Lescribaa pour 2021, tous situés dans le Grand Ouest de la France.

Louis Lafitte, toujours très proche de ses protégés de l'Élevage Lescribaa

 


 Pur produit du Sud-Ouest, Louis Lafitte voue un attachement sans faille à la région qui l’a vu naître et grandir, et où il s’est pleinement révélé. Comme agriculteur tout d’abord, car ce grand amoureux de la terre a pendant longtemps œuvré à la gestion d’une vaste exploitation agricole dans les Pyrénées-Atlantiques, produisant bovins, maïs, légumes ainsi que de la luzerne, accompagné de son épouse, Pascale, ainsi que de son beau-père. Une passion pour la nature qu’il a eu tôt fait de transmettre à son fils, Paul, qui a aujourd’hui repris le flambeau familial, avec succès, tout en étant lui aussi propriétaire, éleveur et membre actif de l’Association des Propriétaires de Chevaux de Courses au Galop du Sud-Ouest.

 

Dans les prés de l'Élevage Lescribaa, à Baliracq-Maumusson, dans les Pyrénées-Atlantiques

 

Car chez les Lafitte, les chevaux ont autant d’importance que leurs amis à cornes ! En effet, cela fait maintenant plus d’une trentaine d’années que Louis Lafitte, ancien technicien des Haras Nationaux de Pau-Gelos puis de Tarbes, aujourd’hui Vice-Président de l’ECSSO (Syndicat des Éleveurs de Chevaux de Sang du Sud-Ouest) et adhérent à la Fédération Anglo Course, élève des coursiers sur la commune de Baliracq-Maumusson, entre Pau et Mont-de-Marsan. Des « purs », des AQPS et des Anglo-Arabes, qui se sont distingués sur bien des hippodromes de France et de Navarre, mais aussi d'outre-Manche, comme Moussu Lescribaa, un ancien représentant de Guillaume Macaire vainqueur de trois courses en haies à 3 ans, à Auteuil, notamment dans le Prix Stanley (L.), ou encore Phoebus Lescribaa, lauréat d'un Point-to-Point en Irlande et d'une course officielle sur les claies de Warwick, en Angleterre.

 

Moussu Lescribaa, dans ses oeuvres sur les haies de la Butte Mortemart, à Auteuil (© APRH)

 

Tous deux sont des descendants de la matrone Montafine, une fille de Montfleur issue de l’élevage de feu Pierre-Buzy Cazaux devenue la jument de base de celui de Pascale et Louis Lafitte. À l’origine de Loya Lescribaa et avant elle Manon Lescribaa, respectivement mère et grand-mère des très bons chevaux d’obstacles Le Costaud (15 vict. dont Grande Steeple-Chase di Europa, Gr.1 et Gran Premio Merano, Gr.1), Ainsi Fideles (Reynoldstown Novices' Chase, Gr.2) et Sametegal (Greatwood Gold Cup Handicap Chase, Gr.3), Montafine est également la quatrième mère de la multiple placée en obstacle, Altesse Lescribaa, l’une des trois poulinières de l’Élevage Lescribaa à aller à l’étalon en cette saison de monte 2021. En effet, cette dauphine de l’excellente Fleur d’Ainay (Prix Ferdinand Dufaure, Gr.1) dans un Prix de Baretous à Pau, actuellement pleine de Born To Sea, prendra la route du Haras du Grand Courgeon cette année pour y rencontrer Joshua Tree pour la toute première fois, un historique triple lauréat du Canadian International (Gr.1) dont les produits ne cessent de briller en obstacle à l’heure actuelle.

 

Joshua Tree, lors de la Tournée des Étalons du Grand Ouest de cette année

 

Autre poulinière de Louis Lafitte à mettre les voiles vers l’Anjou cette saison, l’AQPS Violaine, fille de Khalkevi appartenant à la même lignée qu’Une Destine (Prix André Michel, Gr.3), Galahad Quest (JCB Triumph Trial Juvenile Hurdle, Gr.2), Envoi Allen (Ballymore Novices' Hurdle, Gr.1 et Champion Bumper, Gr.1) et autre Espoir d'Allen (Champion Hurdle, Gr.1), est promise quant à elle à l’un des nouveaux arrivants du Haras du Lion, Gary du Chênet, un fils de l'illustre Martaline et de la championne Tanais du Chênet (Prix Cambacérès, Gr.1) fraîchement retiré des pelotons après sa victoire à Auteuil, dans le Prix Gelas, en septembre dernier. Enfin, la « pur » Aki Anyasova, également pleine de Born To Sea, montera un peu plus haut dans l’Ouest pour se rendre au Haras du Petit Tellier où est stationné le magnifique The Grey Gatsby, un gagnant à 3 ans du Prix du Jockey-Club (Gr.1) et des Irish Champion Stakes (Gr.1) dont les premiers 2 ans devraient fouler du sabot les verts écrins des hippodromes très prochainement.

 

POUR EN SAVOIR PLUS SUR LES JUMENTS DE L'ÉLEVAGE LESCRIBAA, CLIQUEZ ICI


On en parle dans l'article

Voir aussi...

Focus Elevage

Plan de monte 2021 : l'Élevage de la Palisse, à cheval entre l'Anjou et le Sud-Ouest

Mis sur le devant de la scène ces derniers jours grâce aux succès en plat et en steeple des Anglo-Arabes Le Touareg et Aurpair, l'Élevage de la Palisse de Nadine & Marc Minvielle, là où est née la grande championne Couleur Fauve, est fier de partager avec vous son plan de monte pour cette année 2021, où figure notamment le nouvel étalon du Haras du Lion, Gary du Chênet, qui fera la rencontre de la belle et bonne L'Auriebatoise.