À la découverte de la nouvelle garde du Haras de #Clairefontaine

12/08/2021 - Focus Elevage
Installés depuis fin 2008 en plein coeur du bocage mayennais, tout près de l'hippodrome de Méral, en face duquel sont nés et/ou ont grandi les lauréats de Gr.1 Silverwave et Stormy River en plat et autre Stormy Ireland en obstacle, Marie-Laure Collet et Teddy Poirier sont fiers de vous présenter leurs "N21" et futurs espoirs du Haras de Clairefontaine.

 

Marie-Laure Collet et Teddy Poirier, les animateurs du Haras de Clairefontaine, entourés par Champenoise et son foal par Intello, ainsi que par l'inégalable Jean-Sébastien, l'un des hommes de l'ombre et ô combien important de l'établissement mayennais

 

Passer le plus clair de son enfance à côté d'un hippodrome peut faire naître des vocations. Aussi bien chez les hommes que les équidés d'ailleurs ! Fille d'agriculteurs-céréaliers bretons installés à Méral (Mayenne) depuis la fin des années 1980, qui plus est juste en face du champ de courses, Marie-Laure Collet s'est donc rapidement, et naturellement, éprise de passion pour les chevaux et la compétition, jusqu'à vouloir en faire son métier. En effet, après diverses années passées en France et à l'étranger au sein d'établissements de renom - Haras de la Haie Neuve, Haras du Logis, Haras du Cadran, Genesis Green Stud, Kildaragh Stud, Morristown Lattin Stud, etc. -, la jeune femme a décidé de faire de son rêve une réalité, s'installant en GAEC à l'automne 2008 avec son père, Jean. Un autre grand passionné de chevaux avec qui elle a transformé l'ancienne exploitation agricole familiale en un haras des plus fonctionnels, baptisé Haras de Clairefontaine en référence à l'hippodrome le plus fleuri de France.

 

Le Haras de Clairefontaine, vu depuis les cieux et le soleil méralais, en Mayenne...

 

... où est notamment né le champion Silverwave, ici lors de sa victoire dans le Grand Prix de Saint-Cloud (Gr.1) en 2016 (© APRH)

 

Un établissement s'étendant aujourd'hui sur quelques 80 hectares et géré de main de maître par Marie-Laure Collet e tson compagnon, Teddy Poirier, où sont proposés à une clientèle extérieure tous types de prestations, allant de l'élevage à la préparation aux ventes en passant par l'accueil de coursiers nécessitant soins et repos, prodigués par une jeune équipe aussi dynamique que qualifiée. Quelques grands noms du galop français y ont d'ailleurs vu le jour et/ou ont grandi, notamment deux frères, chacun victorieux au niveau Gr.1 en plat. L'aîné, Stormy River, ancien protégé de Nicolas Clément et étalon confirmé dans les deux disciplines du galop (actuellement stationné au Haras de Saint-Arnoult, ndlr), a en effet remporté le Prix Jean Prat (Gr.1) en 2006, à Chantilly, sous la selle de Thierry Thulliez, avec qui il a également obtenu l'ensemble de ses plus beaux titres comme les Prix Messidor (Gr.3) à Maisons-Lafitte et Fontainebleau (Gr.3) à Longchamp. Son frère cadet par Silver Frost, prénommé Silverwave, également étalon en Normandie, au Haras de la Côte Fleurie, n'a lui non plus pas été en reste en compétition, s'étant entre autres adjugé le Prix La Force (Gr.3) pour l'entraînement d'Alain Couétil, ainsi que le Prix Foy (Gr.2) et les Grand Prix de Chantilly (Gr.2) et de Saint-Cloud (Gr.1) pour celui de Pascal Bary

 

Comment on élève des gagnants au Haras de Clairefontaine ? À grand coup de "gratouilles" derrière les oreilles !

 

Une méthode qui a semblé convenir à Stormy Ireland, ici lors de son succès dans le prestigieux Mares Champion Hurdle (Gr.1) de Punchestown, début mai (© Patrick McCann)

 

Des produits issus de Miss Bio, l'une des matrones du haras, dont sa nièce, Like A Storm, gagnante d'un Prix Roger de Minvielle (L.) à Enghien, a notamment donné naissance à une certaine Stormy Ireland, une fille de Motivator élevée chez Marie-Laure Collet & Teddy Poirier pour le compte de Franck Beugnon, sortie victorieuse ce mois de mai du convoité Mares Champion Hurdle (Gr.1) de Punchestown, à la plus grande joie de son top-entraîneur irlandais, Willie Mullins. "Vide" pour 2022, Like A Storm a néanmoins pouliné cette année d'un très joli mâle par Goliath du Berlais, que nous vous invitons à découvrir en images ci-dessous, en même temps que ses compagnons de prés, incarnant à eux tous la relève du Haras de Clairefontaine.

 

 

PLUS D'INFOS ET PHOTOS DU HARAS DE CLAIREFONTAINE EN CLIQUANT ICI

 


 Débutons d'entrée de jeu avec le produit issu de l'union entre Goliath du Berlais et Like A Storm, un très chic mâle apparenté donc à la même souche que Fantastic Filly (Miesque S., Gr.3; Senorita S., Gr.3 et Some Sensation S., L.), Silverwave (Grand Prix de Saint-Cloud, Gr.1; Grand Prix de Chantilly, Gr.2; Prix Foy, Gr.2; La Force, Gr.3 et Bedel, L.; étalon) et donc Stormy River (Prix Jean Prat, Gr.1; Messidor, Gr.3 et Djebel, L.; étalon)

 

Poursuivons avec cet autre mâle, par Manduro et Linareva, une double lauréate en plat ayant pour mère l'excellente Vereva (Prix de Diane, Gr.1) et pour oncle le non moins talentueux Valanour, vainqueur à Longchamp du Grand Prix de Paris (Gr.1), du Prix Ganay (Gr.1) et du Prix d'Harcourt (Gr.2) pour la casaque de son éleveur-propriétaire, Son Altesse l'Aga Khan

 

 Place à présent à ce fils de Spanish Moon et Ballerine Dauteuil, victorieuse à trois reprises en obstacle et apprentée à de très bons chevaux de la discipline comme Hercule Noir (Prix des Drags, Gr.2), Roc de Sivola (Prix Gérald de Rochefort, L. et Roger Saint, L.), Spirit Son (Mersey Novices' Hurdle, Gr.2 et Prix Achille Fould, L.) et autre Kiko (Prix Cambacérès, Gr.1; Edmond Barrachin, Gr.3 et Robert Lejeune, L.)

 

Toujours dans le registre des mâles, ce fier poulain par Almanzor et de la gagnante en plat Laem Sing, également soeur de soeur de Silverwave (Grand Prix de Saint-Cloud, Gr.1; Grand Prix de Chantilly, Gr.2; Prix Foy, Gr.2; La Force, Gr.3 et Bedel, L.; étalon) et Stormy River (Prix Jean Prat, Gr.1; Messidor, Gr.3 et Djebel, L.; étalon) en plus d'être la tante de Frosted Gold (SA Nursery, Gr.2)

 

Ils ont du bec les Silverwave ! À commencer par cette fille de la placée en plat Casa Banbou, une soeur de Daddy Banbou (4 vict. en obst.) et nièce de Jo Banbou (Prix Noiret à Auteuil et 2e Prix Montgomery, Gr.3) du même sang que Point Vernal (Grande Course de Haies de Pau, L.; 2e Prix Hypothèse, Gr.3; 3e Grande Course de Haies d'Auteuil, Gr.1) et autre Peter Point (Grande Course de Haies de Nantes)

 

 Et que dire de celui-ci, par Floral Caline, une soeur d'Arzal (Merseyrail Manifesto Novices' Chase, Gr.1) et Miescisko (2 vict. en plat et 9 vict. en obst.) et cousine de Rousquille (3 vict. en plat dont Prix de Feneu et 2e Prix des Guilledines, Gr.3 AQPS)

 

 Terminons avec notre coup de coeur et cette superbe pouliche par Muhtathir et Escadrille, une gagnante du Prix Eugène Loyant au Lion d'Angers appartenant elle aussi à la même lignée qu' Arzal (Merseyrail Manifesto Novices' Chase, Gr.1), Miescisko (2 vict. en plat et 9 vict. en obst.) et autre Rousquille (2e Prix des Guilledines, Gr.3 AQPS)

 

Allez, bisous... et rendez-vous sur les champs de courses !


On en parle dans l'article

Voir aussi...

Absolut Gold, un médaillé olympique aux origines "courses" sorti du Haras de #Clairefontaine !

Cheval clé de la belle médaille de bronze obtenue par la France en concours complet à Tokyo aux Jeux Olympiques, Absolut Gold a une histoire avec les courses ! Sa mère Belle Méralaise, une ancienne coursière qui est née au Haras de Clairefontaine de la famille Collet, a été co-élevée avec Emmanuel De Seroux, et est une fille de Verglas, qui a été la première star du parc étalon de la Haie Neuve. 

À la découverte de la nouvelle garde du Haras de #Magouët

Fraîchement retraité de ses fonctions de Président Directeur Général du Temple Automobiles, Patrick Lemarié endosse dorénavant la seule casquette d'éleveur et vous emmène en famille dans les verts prés du Haras de Magouët à Campbon (Loire-Atlantique) afin de vous présenter ses nouveaux-nés, appelés à marcher dans les traces laissées par les champions maison comme Got Fly, Gothathir, Got Sun et plus récemment Keyflower.