Nom de D'là, vraiment "Irrésistibles"

05/09/2020 - Zoom Etalon
Alors qu'il vient d'arriver au Haras de la Baie dans la Manche, et qu'une petite dizaine de ses produits vont fouler la pelouse du Chaser Day, Nom de D'là s'est offert une entrée retentissante à Auteuil. Le fantasque mais tellement doué Irresistibles a enlevé le prix Melanos, une listed, en donnant une leçon à ses adversaires, après 15 mois d'absence. 

L'énergique Irrésistibles en route vers un grand succès à Auteuil (APRH)

 

Joel Boisnard est un phénomène. Très bon jockey devenu un excellent entraîneur dans les deux disciplines, l'homme de Senonnes a donné une bonne leçon à tout l'obstacle français avec Irrésistibles, qui a remporté après 15 mois d'absence le prix Melanos (listed), en battant, excusez du peu, le meilleur 4 ans sur le steeple français, Gardons le Sourire. Cheval fantasque mais avec un moteur et une vitesse de croisière énorme, Irrésistibles n'est pas un géant par la taille, mais par le talent, cela s'en rapproche ! Johnny Charron avait laissé filer son partenaire pendant la course, prenant jusqu'à 30 longueurs d'avance. Quand son peu de poursuivants s'est rapproché, Irrésistibles a remis un "kick", et a laissé tout le monde sur place...chapeau ! Encore inexpérimenté, Irrésistibles courrait là sa 5e course à 4 ans. Après deux succès initiaux à 3 ans, il avait découvert Auteuil avec de belles places à haut niveau. A 4 ans, et après un gros blanc dans sa carrière, le voilà qui s'invite dans l'élite sur les haies, avec une génération qui se cherche un vrai leader en haies cette saison...James du Berlais vs Irrésistibles, cela fait saliver ! 

 

La casaque du Haras de la Haie Neuve s'invite dans l'élite de l'obstacle...(APRH)

 

Elevé et appartenant à Dorothée et Tangi Saliou du Haras de la Haie Neuve, Irrésistibles est le premier produit de Insolite, une fille de Literato qui a eu une carrière courte mais prolifique, avec 3 victoires en plat. Elle est la soeur de nombreux black-types, dont Ximb, 2e d'un prix Jean-Luc Lagardère, et une cousine de la bonne sauteuse Avenue Marceau. S'il manque de référence obstacle dans son papier, malgré les sangs de Linamix et Kaldoun, Insolite semble transmettre une aptitude à sa production. En effet, la petite soeur d'Irrésistibles, Illicite, est invaincue en 2 sorties chez François Nicolle, et laisse entrevoir de gros moyens. Comme son frère, c'est une jument un peu bouillante, qui a pour habitude d'aller devant et d'user ses adversaires au train, avant de leur repartir au nez et à la barbe. Insolite a ensuite été croisée avec succès à Dabirsim, ou encore Whitecliffsofdover et Pedro The Great, ce qui a peu de probabilités de donner des sauteurs...quoi que ! Elle est pleine de Taj Mahal. 

 

Imprévisible, la petite soeur de Irrésistibles par Whitecliffsofdover née en 2019

 

Irrésistibles offre à l'occasion de ce prix Melanos un premier succès black-type ô combien important à son père Nom de D'là. Conçu à l'époque où il faisait la monte au Haras du Mazet, il fait partie de ses rares partants à ce jour, avec un taux de réussite impressionnant. Enuite, Nom de D'là est arrivé en Saône et Loire, chez Géraldine Cillo, où il a regagné en popularité, et sailli 50 juments en 2019, puis encore plus de 30 cette année. Il a été servi avec des poulinières de grande classe, et a satisfait les éleveurs, qui amènent quasiment 10 de ses produits au Chaser Day ce samedi. L'occasion d'acheter le futur Irrésistibles ? Nom de D'là est depuis parti rejoindre la Manche et le Haras de la Baie de André Jean Belloir, qui doit se réjouir de voir sa nouvelle recrue briller dans le temple de l'obstacle face aux meilleurs de sa promotion. 

 

Fils de Lost World et de la célèbre matrone Newness, Nom de D'là est donc un propre frère de Nickname, étalon qu'on peut qualifier d'améliorateur, vu les résultats de ses quelques générations. Son autre frère, No Risk At All, n'est pas non plus en reste, étant placé parmi le top niveau en France et à l'étranger. Cette superbe famille (voir le pedigree) forme une liste de bons chevaux qui est longue comme le bras, et qui ne cesse de ressortir année après année, en témoigne la victoire de Nimes cette année dans le prix d'Essai des Poulains. Nom de D'là a lui même été bon, en remportant le Grand Steeple de Cagnes sur Mer, et deux bonnes courses à Auteuil, terminant sa carrière avec plus de 250 000 € de gains. Malgré les critiques, force est de constater qu'il a de quoi produire des très bons, et le meilleur est à venir...

 

Le puissant Nom de D'là s'invite dans la cour des grands


On en parle dans l'article

Voir aussi...