Le premier foal de Goliath du Berlais est né à Etreham

28/01/2021 - Zoom Etalon
Le champion du steeple d'Auteuil Goliath du Berlais a été très demandé pour sa première saison au Haras de la Tuilerie, avec 144 juments saillies ! Son premier foal est né à Etreham cette nuit, une femelle avec une mère par Sea The Moon, nièce des deux championnes Albanova et Alborada. 

Le puissant Goliath du Berlais au Haras de la Tuilerie 

 

 

Goliath du Berlais fut le parfait cheval moderne en obstacle. Entraîné par Guillaume Macaire, le fils de Saint des Saints, frère de James du Berlais, a d'abord débuté au printemps de ses 3 ans en haies, avant de se révéler comme un crack sur le steeple. Invaincu pour ses 3 premières sorties dans la discipline, il a ensuite terminé 2e du prix Congress (Gr.2). A 4 ans, Goliath du Berlais, bien nommé par rapport à son physique de déménageur, n'a trouvé aucun concurrent à sa mesure, enchaînant 4 succès de groupes sur les gros de la Butte Mortemart, dont le prix Ferdinand Dufaure (Gr.1). La suite était toute trouvée, et il a rejoint l'antenne obstacle du Haras d'Etreham, le Haras de la Tuilerie chez Guillaume et Camille Sarda, en préparation de la succession de son père Saint des Saints. Avec son pedigree, ses performances, et son modèle hors du commun, Goliath a mis tout le monde d'accord avec 144 juments saillies en 2020, ce qui a fait de lui le débutant le plus demandé de l'année. 

 

Et voici la première née ! 

 

La première génération est très attendue et vient de faire son apparition à Etreham. Achetée en 2019 à Tattersalls, gagnante à 2 ans et fille de Sea The Moon, Albanita a pouliné d'une jolie femelle, qui est la première naissance de Goliath du Berlais. Albanita est bien née, puisque soeur du sauteur Moscato qui s'illustre aux Etats-Unis. Elle descend d'une superbe souche allemande, puisque sa mère est une soeur de deux championnes : Albanova (3 vict. de Gr.1 en Allemagne) et Alborada (Champion Stakes Gr.1). Cette famille de tenue en plat, croisée à un crack d'obstacle, est un savoureux mélange, à découvrir en image ! 

 

 

 

On en parle dans l'article

Voir aussi...

Plan de monte 2021 : Michèle Juhen-Cyprès, de Cokoriko à Zarak !

Installée à quelques mètres du Haras de Cercy, Michèle Juhen-Cyprès a connu de très beaux succès en 2020, avec les victoires à Auteuil de Glace des Mers et Houle Secrète. Ayant restreint sa jumenterie à ses meilleurs éléments, elle fera une fois de plus confiance en 2021 aux étalons de Cercy, notamment Cokoriko, tout en envoyant des AQPS à Goliath du Berlais... et même à Zarak, le fils de Dubawi et de la mémorable Zarkava ! 

Un Hellenistique conquérant dans un Qatar Derby à la sauce française

Épreuve déjà remportée l'an dernier par le "FR" Pedro Cara, le Qatar Derby (Gr.1) n'a pas non plus échappé en 2020 à un autre cheval né, élevé et entraîné en début de carrière en France, en l'espèce d'Hellenistique, un fils de Wootton Bassett issu de l'une des plus vieilles souches du Haras d'Etreham, qui est parvenu à dominer, au prix d'une longue et belle accélération, King Pacha, né et élevé quant à lui au Haras de Montaigu.