Francis Henri Graffard reçoit la crack australienne Verry Elleegant !

12/05/2022 - Actualités
Entraîneur international par excellence de par sa clientèle, Francis-Henri Graffard a été choisi pour un défi tout à fait fou ! Les propriétaires de la championne australienne Verry Elleegant, gagnante de 11 Gr.1 dans l'hémisphère sud dont la Melbourne Cup, ont décidé de l'envoyer chez lui à Chantilly, en vue de préparer une campagne européenne, et peut-être même l'Arc de Triomphe !

Francis Henri Graffard prêt à relever un nouveau défi...venu d'Australie ! (aprh)

 

Originaire de Saône et Loire, Francis-Henri Graffard a fait bien du chemin depuis sa tendre enfance à côté de Paray Le Monial, où il a découvert les courses aux côtés de la famille Boudot. Après avoir fait le Godolphin Flying Start, il s'est installé à Chantilly et a vite gravi les échelons, remportant son premier Gr.1 avec  Erupt dans le Grand Prix de Paris. Ce champion l'a aussi fait voyager, et gagner son premier grand titre à l'International au Canada. Aujourd'hui, il est à la tête d'un des plus larges effectifs du paysage français, et a pris la succession d'Alain de Royer Dupré en charge des chevaux du prince Aga Khan. Il occupe cette année la 3e place du classement des entraîneurs en France. 

 

 

Cette montée en puissance de ce jeune entraîneur souriant et accessible s'est aussi traduite par l'arrivée d'une clientèle très internationale. Il ne recule devant aucun défi à l'étranger, et travaille donc désormais avec des allemands, qataris, anglais, irlandais, américains...et australiens ! Tout ceci n'a rien d'anodin, et a poussé les propriétaires de l'une des plus grandes cracks de l'hémisphère sud à lui faire confiance pour un défi tout à fait exceptionnel. En effet, Francis-Henri Graffard et son équipe vont recevoir d'ici quelques semaines une certaine Verry Elleegant...

 

Verry Elleegant lors de son succès dans la Melbourne Cup 

 

Nous vous avions conté cette histoire lorsque la princesse des courses australiennes a remporté la Melbourne Cup (Gr.1) à l'automne dernier, offrant un premier titre à son légendaire entraîneur Chris Waller. Verry Elleegant, c'est 11 Gr.1 au total, et une histoire assez folle, puisqu'elle est née dans l'anonymat, avec une mère achetée 14 000 $. Son père Zed, un cheval bourré de talent qui a vu sa carrière écourtée par des blessures, s'est même retrouvé à un moment de sa carrière à saillir des juments de trait de race Clydesdale... Un truc de dingue ! (relire l'article complet consacré à Verry Elleegant et son père Zed). 

 

 

Verry Elleegant a toujours fait l'objet de rumeurs l'annonçant dans l'Arc de Triomphe, rumeurs qui ont été un temps balayées en début de saison. La championne a regagné un Gr.1 en février, mais a ensuite déçu à 2 reprises. Très à l'aise sur 2400m voire plus. Peu d'options s'offrent à elle dans son pays, et elle devrait porter une montagne de poids pour défendre son titre à Melbourne. Dès lors, son entourage a décidé que s'ils voulaient tenter l'aventure européenne, il fallait le faire dans les meilleures conditions possibles ! C'est ainsi que Verry Elleegant devrait prendre l'avion dans les semaines à venir, pour un long périple vers Chantilly et les boxes de l'écurie Graffard... Aucun programme n'a encore été fixé, même si une participation à l'Arc de Triomphe reste un objectif ultime. C'est en tout cas une recrue de choc pour l'entraîneur cantilien, avec une jument que l'on a tous hâte de découvrir sur notre sol ! 

 

 


Voir aussi...

1000 Guinées de Newmarket : Zellie et Malavath face aux redoutables irlandaises

Deux pouliches entraînées en France, Zellie et Malavath traverseront la Manche pour participer ce dimanche aux fameuses 1000 Guinées de Newmarket. Les deux pouliches se sont récemment affrontées sur la ligne droite deauvillaise dans le Prix Imprudence (Gr.3). La pouliche de Francis-Henri Graffard et celle d’André Fabre ont une belle carte à jouer, pour tenter de succéder à Miss France, dernière gagnante française en 2014.  

Breeders' Cup : Malavath et Graffard battus par une nièce de Pour Moi, un chef cuistot et Christophe Clément !

La française Malavath, entraînée par Francis Henri Graffard, a bien failli remporter la Breeders' Cup Juvenile Fillies Turf (Gr.1), mais a vu une flèche passer à côté d'elle dans la ligne droite. Pizza Bianca, élevée et appartenant au célèbre chef américain Bobby Flay, a offert une première Breeders' Cup à Christophe Clément, elle qui est une nièce de l'étalon français Pour Moi !