Feu d'Artifice sur Auteuil pour Béatrice Nicco et François Fiol !

07/09/2021 - Actualités
Amis et associés en matière hippique, Béatrice Nicco et François Fiol ont fêté aujourd'hui leur grande première en tant que co-propriétaires à Auteuil, avec la victoire de Feu d'Artifice dans le prix World Citizen. Voilà la concrétisation d'un travail de longue haleine avec cet immense cheval, repéré au concours de Cercy La Tour par Grégoire Leenders, et élevé par un vétérinaire belge installé à Decize, dont il est le seul protégé à avoir couru à ce jour !

La vie est belle pour Béatrice Nicco et François Fiol, qui fêtent leur première victoire à Auteuil comme co-propriétaires avec Feu d'Artifice ! 

 

Une première victoire à Auteuil est toujours un moment particulier dans la vie d'un fan d'obstacle, et de courses en général. Voilà l'émotion qu'ont vécue les amis François Fiol et Béatrice Nicco suite au beau succès de leur protégé Feu d'Artifice dans le prix World Citizen. Bien connue dans le monde des courses grâce à son activité de débourrage et pré-entraînement, Béatrice Nicco n'en est évidemment pas à son premier gagnant sur la Butte Mortemart, mais en tant que co-propriétaire, cela n'avait encore jamais eu lieu ! Cette victoire est d'autant plus belle que Feu d'Artifice a fait ses premières classes chez elle, après avoir été repéré au concours de modèles et allures de Cercy en 2017, alors qu'il avait 2 ans. 

 

Feu d'Artifice et James Reveley font briller la casaque de François Fiol dans le temple de l'obstacle (APRH)

 

Feu d'Artifice y était alors présenté par son éleveur Stefaan Busteraen, belge d'origine installé vétérinaire à Decize. A 2 ans déjà, le fils de Cokoriko avait un modèle impressionnant, qui pouvait faire peur à n'importe qui... mais pas à tout le monde ! Sur les conseils de Jean Brest, lui aussi un local, Béatrice Nicco et François Fiol l'achètent et le confient à Grégoire Leenders, qui avait aussi apprécié le cheval. Après une course plate à 3 ans, Feu d'Artifice avait débuté en obstacle dans le fameux prix de l'Yonne, bon 6e, puis était allé jusqu'à Pau pour gagner sa première course à l'hiver de ses 4 ans. Toujours très apprécié par son mentor, et même s'il a connu beaucoup de périodes d'arrêt, Feu d'Artifice est toujours reparti sur le bon pied, et remporte une première victoire méritée à Auteuil. Il fallait bien un grand gaillard comme James Reveley pour bouger une carcasse pareille ! 

 

Le grand Feu d'Artifice présenté par son éleveur Stefaan Butseraen au concours de Cercy en 2017

 

 

Né de la belle souche de Soultrait de Monoalco, Feu d'Artifice est issue d'une jument inédite, Karte Bleue, qui n'a eu que 6 produits malgré qu'elle ait été saillie 17 fois ! Feu D'Artifice constitue son seul et unique vainqueur à ce jour... pas dur, puisque les 4 premiers rejetons de Karte Bleu ne comptaient qu'une seule sortie à eux tous ! Disparue à l'automne de ses 21 ans, Karte Bleue a laissé un dernier produit à Stefaan Butseraen, une 4 ans nommée Histoire de Furnes qu'il a conservée et mise à l'entraînement chez Etienne et Grégoire Leenders. Bien lui en a pris, puisqu'elle a maintenant un frère gagnant à Auteuil, et l'histoire pourra perdurer un peu plus ! 

 

Feu d'Artifice félicité par Axelle Nicco, la fille de Béatrice, aux côtés de l'entraîneur Grégoire Leenders, se montrant très sérieux pour la photo !(APRH)

 

Si c'est une grande première pour Béatrice Nicco à Auteuil, c'est aussi le cas pour François Fiol, dont Feu d'Artifice porte les couleurs. A la tête d'un garage Ford à Decize, il a fait toute sa carrière dans l'industrie automobile, travaillant notamment pour l'écurie Simca (il a même été co-pilote du Simca Racing Team). Les chevaux, il les a découverts ...au PMU ! En buvant un café, il a fait la rencontre de Michel Robert Laborde, éleveur local a qui il a acheté son premier cheval, un AQPS nommé Saltinban'k.

Malheureusement, le premier n'était pas bon, mais heureusement, François Fiol s'est pris au jeu et a peu à peu continué d'agrandir son effectif. Il avait déjà de superbes victoires en plat, avec le bien connu Bunook, gagnant de Quinté en 2016 pour Pierre Bigot, et encore vainqueur à 12 ans en 2021 ! Feu d'Artifice restera comme son premier gagnant à Auteuil, lui qui a aussi une 2 ans par Wootton Bassett de la souche d'Almanzor à l'entraînement chez Grégoire et Etienne Leenders. En même temps, quoi de plus normal que d'aimer les bolides quand on a fait sa carrière dans l'automobile ! 

 

François Fiol aux côtés du vieux serviteur Bunook, excellent compétiteur en plat, après sa victoire dans un Quinté en 2016 sous la férule de Pierre Bigot (APRH)

 


On en parle dans l'article

Voir aussi...

2e étape du Trophée National du Cross : la Tequila, le Picador et les conquistadors, réunis à Mont-de-Marsan

Remporté l'an dernier par Tequila Sun, prête à défendre son titre, le Prix Raymond de de Bouglon servira de nouveau de support à la 2e étape du Trophée National du Cross - Haras du Lion, disputée ce lundi 1er mars sur l'hippodrome de Mont-de-Marsan. Mais la jument du "Picador" Marc Nicolau aura fort à faire face à 11 autres compétiteurs aux dents longues, que nous vous proposons de découvrir ci-dessous.

Plan de monte 2021 : Michèle Juhen-Cyprès, de Cokoriko à Zarak !

Installée à quelques mètres du Haras de Cercy, Michèle Juhen-Cyprès a connu de très beaux succès en 2020, avec les victoires à Auteuil de Glace des Mers et Houle Secrète. Ayant restreint sa jumenterie à ses meilleurs éléments, elle fera une fois de plus confiance en 2021 aux étalons de Cercy, notamment Cokoriko, tout en envoyant des AQPS à Goliath du Berlais... et même à Zarak, le fils de Dubawi et de la mémorable Zarkava !